Dauphinelle Chorale de Saint Ismier, Isère

FAURE Gabriel

Quelle chorale interprétant de la musique sacrée ne donne pas un jour le très célèbre « Cantique de Jean Racine » ?

Nous n’y avons pas échappé, et voici un extrait de notre concert du 23 juin 2015 aux Rendez-Vous Chantants de Foliephonies. Au piano, Laurène Wagner.


FRANCK César

Nous avons interprété plusieurs fois son « Domine non secundum », littéralement « Maître, pas selon nos fautes… »

Voici un extrait de cette belle supplique, issu du concert du 23 juin 2015 aux Rendez-Vous Chantants de Foliephonies. Au piano, Laurène Wagner.


MOLFINO – O Sacrum Convivium

Molfino est un compositeur italien du XX° siècle dont cette petite oeuvre très intérieure a été retenue comme chant commun aux chorales étrangères participant au Festival International de Vasto en Italie en octobre 2014.

Séduits par ce bijou, nous l’avons redonné le 23 juin 2015 aux Rendez-Vous Chantants de Foliephonies :

 


MOZART – Ave Verum

Dauphinelle a chanté cette oeuvre très célèbre à VIF, avec la chorale « Torrent des Notes ».

C’était en octobre 2012, quand nous donnions le Requiem de Mozart.

 


Renaissance – Concerts 2015

De janvier à septembre 2015, un programme Renaissance a permis de donner 4 concerts avec la section Instruments Anciens du conservatoire de Meylan dirigée par Nathalie Centonze. L’un d’entre eux fut illustré par les danseurs du groupe Dam’Oiseaux magnifiquement costumés.

Des éléments de ce programme furent également repris à diverses occasions, comme à une Fête des Nationalités organisée par la Mairie de St Ismier le 30 mai, ou lors des Rendez-vous Chantants organisés par Foliephonies le 23 juin.

« El Grillo ». Josquin des Prés , né dans le Hainaut en France , vécut pendant 20 ans en Italie. Il acquit au XVIème siècle la réputation de plus grand compositeur de son époque. Auteur de nombreuses messes, motets, et chansons, il écrivit 3 pièces de  » frottole « , forme poético musicale en vogue en Italie, dont  » El grillo  » ici interprété le 23 juin :

« La, la, la, je ne l’ose dire ». Musicien réputé pour ses chansons courtoises polyphoniques, Pierre Certon écrivit des messes et des parodies dans le style de Josquin des Prés, sur des motifs profanes dont le très connu  » Sur le pont d’Avignon « . Parmi les centaines de chansons (plus de 300 !)   » La , la , la , je ne l’ose dire  » met en scène des commères qui, à mots couverts, se racontent les derniers  » potins  » du moment. Interprété à Eybens en janvier.

« Mignonne, allons voir si la rose ». Le célèbre poème de Ronsard destiné à la belle Cassandre fut mis en musique par Guillaume Costeley, organiste mais aussi valet de chambre de Charles IX. Parfait exemple de la chanson chorale du XVI ème siècle, il fut dédié à Charles IX et écrit pour les chanteurs de la chambre du Roi. Interprété à Eybens en janvier.


RHEINBERGER – Stabat Mater

Ce Stabat Mater a été une découverte pour Dauphinelle; Nous l’avons donné avec des œuvres de Mozart et de Schubert lors des concerts de l’automne 2013 (voir « derniers évènements »). Nous le reprendrons sûrement un jour.

Le premier extrait est tiré de la deuxième partie « Quis est homo » :

Le second extrait est issu de la quatrième et dernière partie « Virgo Virginum Praeclara » :

Bonne écoute !


ROSSINI – Petite Messe Solennelle

Nous avons interprété cette oeuvre en novembre 2016.Voici quelques extraits de notre concert donné à l’église Saint Jean de Grenoble.

Kyrie (extrait). Tout le génie non conformiste de Rossini et sa joie de vivre se font entendre dès les premières mesures…

Cum Sancto (extrait). Une fugue légère, vive et dansante constitue comme une danse joyeuse à la gloire de Dieu et du Saint Esprit.

Et resurrexit (extrait). Encore une fugue enjouée…

Sanctus (extrait). Cette pièce apporte une touche de douceur salutaire, dans un jeu de questions et de réponses entre le choeur et les solistes.

Agnus Dei (extrait). Une pièce d’une profondeur sublime, avec une conclusion grandiose et unanime en mi majeur, ponctuée par la péroraison joyeuse du piano et de l’accordéon.


SCHUBERT – Messe en sol

A l’automne 2013, avec le Stabat Mater de Rheinberger, nous donnions la Messe en Sol de Schubert. Voici deux extraits enregistrés à Vizille :

Le premier est issu du Gloria :

et le second du Credo :

Le CD de ce concert est disponible.